LE THERMALISME SOCIAL

Les ordonnances sur la Sécurité Sociale permirent en 1947 de jeter les bases de ce qu’il est convenu d’appeler le Thermalisme Social. Dès lors, l’accès aux soins thermaux au plus grand nombre, changea rapidement la clientèle des stations thermales devenue moins fortunée et plus nombreuse. Les établissements de soins devinrent plus fonctionnels et moins luxueux, alors que disparaissait l’hôtellerie de prestige au profit de nouvelles structures d’hébergements : pensions de famille, meublés, campings. Ainsi la Société Rennes Thermale, qui avait depuis acquis la source Marie concentra ses établissements en un seul : « Les Nouveaux Thermes ». Puis suite à des difficultés de gestion, ce fut le dépôt de bilan et la reprise du patrimoine thermal par la commune, ce qui permit dans les années 80, une importante rénovation grâce aux finances publiques dans le cadre d’un contrat thermal.

Dr André Authier

Aujourd’hui les Thermes sont gérés par une Régie Municipale.